Virgin Bitton
31 juillet 2019

Que signifie le concept d’entreprise étendue en 2019 ?

Découvrez le concept d’entreprise étendue expliqué par Kicklox.

entreprise étendue

Le concept de « l’entreprise étendue »

Le concept d’entreprise étendue n’est pas récent, ce concept est apparu pour la première fois dans les années 80. Cependant, il a beaucoup évolué avec le temps.

Aujourd’hui, le concept d’entreprise étendue désigne le fait d’externaliser certains métiers afin de pouvoir se concentrer sur son activité principale. Ces externalisations sont rendues possibles grâces à divers partenaires, sous-traitants, ESN, indépendants ou freelances apportant leur expertise à l’entreprise. On pourrait donc désigner l’entreprise étendue comme un groupe d’entreprises ou d’indépendants collaborant régulièrement ensemble.

Ce concept d’entreprise étendue se développe de plus en plus chez les grands groupes grâce au développement de nombreuses startups tech créant des technologies innovantes ou bien à l’accroissement du nombre de freelances avec des connaissances techniques rares. Les grands groupes ont besoin d’aller chercher ces nouvelles compétences à l’extérieur de leur entreprise afin de maintenir leur position dominante sur le marché.

 

La montée du freelancing

Les entreprises doivent s’adapter au phénomène du « freelancing ». Les jeunes travailleurs recherchent de plus en plus à travailler sur des projets innovants tout en ayant une grande liberté dans la gestion de leur agenda. Les freelances le sont principalement par choix, le salariat n’attire plus autant qu’avant !

Les entreprises doivent donc réinventer leur processus de recrutement afin d’intégrer plus facilement des collaborateurs externes, tels que des freelances par exemple. Les processus de collaboration doivent aussi être re-penser. Travailler avec des freelances implique de prendre certaines mesures de sécurité et adapter son infrastructure SI.

Pour s’adapter au phénomène du freelancing, de nombreux départements RH de grands groupes ont déjà commencé à recruter des Chief Freelance Officer (CFO). Le but de ce CFO est de coordonner le département RH avec le département Achats afin de faciliter la collaboration avec des freelances pour les équipes internes.

Pour aller plus loin, consultez notre article sur le sujet du future of work.

 

Pour résumé, le concept d’entreprise étendue a été pensé pour améliorer l’efficacité des activités de l’entreprise en intégrant des services externes au sein de l’entreprise. Au-delà d’une simple relation de sous-traitance, l’entreprise étendue introduit l’évolution des relations devenant des collaborations, avec plus d’engagement, plus de communication et toujours plus d’innovation.

 

La structure de l’entreprise étendue

L’élément au coeur de l’entreprise étendue est l’entreprise centrale, elle est en charge de la coordination des différents collaborateurs et fournisseurs. Viennent ensuite les différents fournisseurs et prestataires collaborant avec l’entreprise centrale.

Voici une liste des principaux acteurs dans le cadre d’une entreprise étendue :

    • L’entreprise centrale (comprenant ses salariés principaux, chefs de projets, RH…)
  • Les sous-traitants
  • Les freelances (consultants, experts techniques)
  • les distributeurs
  • Tout autre partenaire pouvant collaborer avec l’entreprise centrale.

 

 

Les avantages de l’entreprise étendue

Lorsqu’une entreprise se focalise sur son activité principale et collabore avec de nombreux prestataires tels que des freelances, plusieurs avantages découlent de ce changement, en voici les principaux :

 

#1 Plus d’agilité pour l’entreprise étendue

Dans un contexte économique très fortement concurrentiel, il est important de pouvoir faire rapidement évoluer sa force de travail. Par exemple, l’entreprise étendue permet de collaborer facilement avec de nombreux experts techniques afin de faciliter l’innovation sur un projet. Pendant l’été ou lors d’une période de faible activité, ces experts ne collaboreront probablement pas avec l’entreprise centrale. Cela fait donc des économies de salaires conséquentes pour l’entreprise, qui bénéficie donc de plus d’agilité que ses concurrents qui possèdent une force de travail uniquement salariée.

 

#2 L’accès à de nouvelles compétences techniques

Dans le secteur informatique, les nouvelles technologies évoluent très vite. De nombreuses technologies ou frameworks de développement web apparaissent et disparaissent tous les ans. Cela devient donc très compliqué pour les recruteurs de s’adapter à ces nouveaux métiers et recruter des profils compétents dans des technologies récentes et rares. De nombreux experts maîtrisant ces nouvelles technologies font le choix de devenir freelance parce qu’ils recherchent principalement à travailler sur des projets innovants tout en possédant plus de liberté. Il est donc impératif de travailler avec des freelances afin de ne pas passer « à côté » de talents à forts potentiels sur ces nouvelles technologies.

Pour aller plus loin, consultez notre article expliquant comment trouver un freelance.

 

#3 L’accès à l’innovation facilité

En ne se limitant plus dans l’accès aux compétences, de nouvelles innovations sont facilement envisageables. Cela rejoint un peu l’avantage précédent en terme d’accès à de nouveaux talents, cependant ce ne sont pas que de nouveaux talents (indépendants) qui vont aider l’entreprise centrale à innover. En travaillant à la fois avec des bureaux d’études, des startups et des freelances, de nombreuses compétences de tous horizons peuvent apporter une expertise afin d’innover. L’innovation est donc créer simultanément par plusieurs acteurs travaillant sur un même projet. La mise en commun de nombreuses compétences facilite donc l’innovation.

 

 

Les risques de l’entreprise étendue

L’entreprise étendue n’est pas un concept parfait et facile à instaurer. Le fonctionnement en « entreprise étendue » implique certaines contreparties, en voici les principales :

 

#1 Un système d’informations complexe

Afin de pouvoir relier autant de personnes, cela nécessite un système d’information très sécurisé et sophistiqué pour permettre des échanges d’informations sécurisés. Il faut que la communication soit assez fiable pour pouvoir protéger les informations privées des cyber-attaques ou de simple fuites de données d’un prestataire mal intentionné. Ces technologies de communication peuvent s’avérer être très onéreuses pour les entreprises et ne sont pas encore tout à fait envisageables pour les PME / startups.

 

#2 Les emplois salariés sont remplacés par des missions / projets

Est-ce un risque pour l’emploi d’une manière générale de voir de nombreux postes en CDI être remplacés par de simples missions ou projets ? Certains diront que oui, c’est une forme de précarisation de l’emploi. Cependant il faut bien évidemment nuancer ce constat. En effet, le concept d’entreprise étendue ne signifie absolument pas remplacement total de tous les salariés en externalisant. Cette externalisation représente juste une partie des emplois de l’entreprise centrale, elle peut concerner les emploi à faible valeur ajouté ou bien des emplois nécessitant des compétences rares et compliqués à trouver.

 

#3 La perte de pouvoir de l’entreprise centrale

Lorsqu’une entreprise délègue beaucoup de ses compétences à des services externes, elle peut se retrouver dépendante de ses partenaires. Le contrat est le seul lien entre l’entreprise et son partenaire, elle perdra le contrôle des décisions si elle est dépendante de l’approbation ou si elle ne peut pas refuser les décisions de son partenaire.

Il est important d’instaurer des dispositions contractuelles très précises afin de permettre à l’entreprise de garder un grand pouvoir décisionnaire.

 

#4 Réorganisation des départements RH et Achats

Le concept de l’entreprise étendue implique une révolution de la manière dont fonctionnent les départements des Ressources Humaines (RH) ou des Achats. En effet, dans une logique d’entreprise classique, les fournisseurs sont référencés auprès des achats afin que les collaborateurs puissent passer commande auprès de ceux-ci. Cependant ces procédures deviennent très complexes dans le cadre de collaboration avec des freelances. Les processus de référencement peuvent être longs et complexes. Les départements Achats ne référencent que très rarement un simple freelance. Les acheteurs doivent donc commencer à référencer des marketplaces de talents pour permettre à leurs équipes de collaborer facilement avec des freelances.

Le département RH doit aussi se coordonner avec le département Achats afin de mettre en place les procédures de recrutement de freelances.

 

 

Comment trouver les meilleurs prestataires pour vos projets en ingénierie / informatique ?

Vous êtes une entreprise et vous recherchez un ingénieur ou développeur pour une mission ponctuelle ou bien un CDI ? Recherchez directement sur Kicklox parmi plus de 45 000 dossiers de compétences d’ingénieurs français.