Virgin Bitton
27 juin 2019

Grande enquête : Comment les ingénieurs perçoivent-ils les grands groupes ?

Découvrez les résultats de la grande enquête Kicklox de Juin 2019.

Grande enquete kicklox

Kicklox a sondé ses 45 000 ingénieurs et talents tech afin de découvrir ce qu’ils pensaient des grands groupes. Les ingénieurs français préfèrent-ils travailler dans des grands groupes ? Pour quelles raisons choisissent-ils un grand groupe ? Toutes les réponses à vos questions sont dans cet article.

Cette enquête a été réalisée du jeudi 6 juin au jeudi 13 juin 2019. Les ingénieurs de la plateforme Kickox étaient invités à donner leur avis sur le sujet. 855 ingénieurs français de différents domaines d’activité ont répondu à cette invitation.

 

Pour quel type de structure les ingénieurs préfèrent-ils travailler ?

Le chiffre marquant : seulement 20 % des ingénieurs recherchent en priorité une startup lors de leur recherche d’emploi / de mission.

Les PME sont les grandes gagnantes de cette enquête. Largement plébiscitées par les ingénieurs (47%), ce sont les entreprises dans lesquelles les ingénieurs se voient le plus travailler.

Il est également intéressant de noter que les grands groupes attirent plus que les startups (33% vs. 20%).

 

Pour quelles raisons les ingénieurs souhaitent-ils travailler pour un grand groupe ?

Les ingénieurs sont d’accord, à la majorité absolue (56%), sur le fait que l’avantage numéro 1 est de bénéficier d’avantages sociaux comme un comité d’entreprise, des chèques vacances, etc. Cela explique donc en partie pourquoi les startups étaient si peu plébiscitées comme type de structure préférée.

À la 2eme marche du podium, on retrouve les possibilités d’évolution en interne. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les ingénieurs cherchent de plus en plus à grandir et évoluer dans une même entreprise.

Sur la dernière marche du podium, les ingénieurs ont mis en avant le fait de bénéficier d’une expérience valorisante. En effet, travailler pour un grand groupe permet d’acquérir de l’expérience chez un des leaders de son marché, et cette expérience est très recherchée.

À mentionner également, le 4ème avantage le plus cité est la rémunération (42%).

 

Pour quelles raisons les ingénieurs ne souhaitent-ils pas travailler pour un grand groupe ?

Une très large majorité des ingénieurs (75%) est d’accord, les processus décisionnels sont trop complexes dans les grands groupes. Les procédures administratives sont aussi majoritairement citées. En effet, en tant que freelance, collaborer avec un grand groupe peut s’avérer être une tâche compliquée. De nombreux collaborateurs peuvent prendre part au processus contractuel (RH, achat, Manager opérationnel, etc.).

Le dernier point bloquant pour les ingénieurs français concerne le fait que les projets sont souvent trop cadrés et par conséquent ils ont plus de mal à prendre des initiatives.

 

Les ingénieurs considèrent que les grands groupes proposent de bons salaires

86% des ingénieurs pensent que les salaires dans un grand groupe sont au moins équivalents ou supérieurs à la moyenne.

Les ingénieurs ont donc une bonne image des grands groupes. Cependant, il est également important de noter que la réponse la plus citée à la question « Que pensez-vous de la rémunération des grands groupes » était « Dans la moyenne » à 54%.

Seulement 14% des ingénieurs estiment que les grands groupes proposent des salaires inférieurs à la moyenne.

 

Par quel moyen les ingénieurs trouvent-ils de nouvelles offres (CDI ou missions) pour travailler avec des grands groupes ?

55 % des répondants vont en priorité sur les sites d’offres d’emploi généralistes tels que Pôle-emploi, l’APEC ou Monster pour trouver une mission / CDI chez un grand groupe.

Les 2ème et 3ème choix sont ensuite très proches. Ce sont les réseaux sociaux ou le réseau personnel qui sont ensuite utilisés lors d’une recherche d’emploi.

À noter également que les plateformes de freelances ont peu été citées (12%). Kicklox tire tout de même son épingle du jeu avec 18% (4ème solution pour trouver un emploi chez un grand groupe).

 

Quel était le domaine d’expertise des répondants ?

40% des répondants étaient spécialisés en ingénierie logicielle, ce sont les plus représentés dans cette enquête. Les profils sont ensuite très répartis entre ingénieur mécanique (12%), ingénieur en électronique (9%), ingénieur en chimie (3%) et autre expertise (36%).

 

Découvrez l’infographie des résultats :

La Grande Enquête (2)-1