Freelance
kickblog

4 conseils pour bien intégrer un freelance

Avant de commencer, consultez notre contenu "Ebook – Trame d’entretien de fin de période d’essai (Word)"
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Suivez-nous sur Linkedin :

Vous souhaitez contribuer au blog ou réaliser un échange de visibilité ?

🔗 En savoir plus.

Le recours au freelance est de plus en plus répandu. Ce type de collaboration permet d’accéder à des compétences précises dans le cadre d’un projet, ou de résoudre un problème pour lequel l’entreprise n’a pas forcément la compétence en interne. Même si le phénomène du freelancing prend de l’ampleur, il reste nouveau pour bon nombre de sociétés, et il est important de réussir l’intégration de cette ressource pour que la prestation se déroule de façon optimale.

Comment sélectionner un freelance ?

Pour que le projet se déroule comme vous le souhaitez, il faut évidemment trouver la bonne personne ! La première étape de cette recherche, c’est savoir ce que vous recherchez…. Cela peut paraître basique mais il est important de prendre le temps de réfléchir à ce dont vous avez réellement besoin : en termes de compétences, d’expérience, mais aussi de modalités, pour faciliter la collaboration et la communication avec l’équipe déjà en place. 

Ces critères de sélection seront la base de votre recherche et permettront de cibler les candidats les plus pertinents pour votre projet. Tout au long de votre processus de sélection, il faudra être attentif à ceux-ci pour que le “match” soit parfait entre le freelance et votre entreprise. 

Rechercher un freelance est un métier, et il existe des entreprises spécialisées dans la recherche de freelances. C’est le cas de Kicklox qui aide ses clients à accéder à des compétences techniques grâce à sa communauté de plus de 80.000 profils.

Comprendre le fonctionnement du freelance

Le fonctionnement du freelancing est encore nouveau pour bon nombre d’entreprises. Il est important de le comprendre pour optimiser la collaboration. Toutefois, il ne faut pas oublier que le principe du freelance, c’est d’être indépendant. Contractuellement parlant, son cadre juridique est différent de celui du salarié, il va intervenir en prestation de service au sein de votre entreprise, pour répondre à une problématique précise. Pour autant, cela ne signifie pas qu’il ne travaillera pas en collaboration avec votre équipe, ou qu’il sera à part. 

Pour être performant, il devra être intégré sur votre projet, et comprendre vos attentes. Il occupera un rôle spécifique sur le projet : par conséquent, il est primordial que son périmètre soit clair, aussi bien pour lui que pour le reste de l’équipe. 

Concernant les modalités de travail : sur place ou à distance ? à temps plein ou à temps partiel ? Autant de questions auxquelles il faudra apporter des réponses au moment du contrat. Ainsi le cadre de la collaboration sera fixé, et ne génèrera pas de question pendant la collaboration. Vous pouvez tout à faire proposer le même mode de fonctionnement au sujet du télétravail, que celui que vous proposez à votre équipes de collaborateurs par exemple. 

Ce qu’il faut retenir, c’est que tout est à discuter ! Cela reste une négociation, et l’objectif est qu’elle convienne à tout le monde dans le but de mettre en place les meilleures conditions pour que le projet se déroule au mieux. Rassurez-vous, c’est le métier du freelance que d’être au service des projets de ses clients. Votre objectif devient aussi le sien, et ce même s’il a des demandes quant à l’aménagement de son emploi du temps ou sa présence dans vos locaux.

Mettre en place les conditions favorables

Pour que le projet se passe bien, il est préférable de mettre en place les meilleures conditions pour que le freelance soit le plus investi possible. Comme toute nouvelle recrue, même s’il est freelance, il faudra l’on boarder sur le projet. 

Tout d’abord, il faut lui expliquer la raison pour laquelle il intervient, et ce qui est attendu. Cela fait le lien avec l’origine du projet, et le stade d’avancement de celui-ci. Il faut qu’il puisse comprendre le but du projet, le point de départ, et le chemin à parcourir entre les deux.

Ensuite, au niveau de l’équipe, il faut qu’il puisse comprendre qui sont les parties prenantes. En effet, il doit pouvoir identifier qui fait quoi, qui est responsable de quel périmètre, et qui il peut aller voir pour faire avancer les choses. De façon plus opérationnelle, il doit être intégré au sein de l’équipe projet pour apporter ses compétences, et travailler en collaboration avec chacun de ses membres.

Inversement, l’équipe doit aussi comprendre pourquoi l’entreprise a recours à une personne en freelance, et savoir quelle sera sa mission. Ainsi les membres de l’équipe pourront poursuivre l’onboarding du freelance sur le projet en lui partageant les bonnes informations, celles qui lui seront vraiment utiles. 

D’une façon générale, c’est dans ce climat de transparence et de communication que la collaboration sera la meilleure. Pour cela les managers doivent être actifs pour que ces étapes d’intégration soient fluides et rapides, dans le but de vite entrer dans le vif du sujet.

Prendre en compte son avis

Cela paraît évident, mais c’est un rappel essentiel du succès de la collaboration avec un freelance. Par essence, un freelance change de mission régulièrement, a eu l’occasion d’arriver dans différents contextes clients, d’intervenir sur des projets variés, d’être confrontés à des difficultés… L’une de ses richesses est donc son expérience acquise au fil des années grâce à ses missions. Elle lui confère une vision complète et aboutie de sa spécialité. Par conséquent, il serait dommage de passer à côté… Demandez-lui ce qu’il pense de votre problématique ! Il est finalement là pour ça.

Par ailleurs, il dispose d’un regard extérieur et neuf sur votre entreprise, sa situation, l’état du projet en question. Couplé à son expérience, cette capacité d’analyse peut être précieuse pour votre entreprise, et dégager d’éventuels axes de développement ou de travail. 

📩  INSCRIVEZ-VOUS À LA KICK'LETTER

Recevez chaque semaine nos meilleurs contenus (articles, guides, tutoriels) ainsi que notre actualité directement par email.

Ces contenus gratuits pourraient vous intéresser

Définition du Procure-to-Pay Qu’est-ce que le Procure-to-Pay ? Le Procure to Pay (Acheter à payer) est un processus clé de gestion des achats et

Kicklox vous accompagne​

Vous êtes à la recherche de compétences techniques pour un besoin urgent ?
Vous recherchez une agence ou un cabinet de conseil ?
© 2015 – 2022 Kicklox, tous droits réservés

Publiez votre offre sur Kicklox gratuitement et sollicitez 75 000 candidats

Vos informations de contact
Recevez une shortlist de candidats qualifiés
gratuitement et sans engagement 👇


kicklox logo
Qu'est-ce que Kicklox ?
Kicklox est une plateforme de mise en relation dédiée aux profils d'ingénieurs, IT, développeurs & industriels.

Kicklox fédère une communauté de + de 75 000 candidats qualifiés à l'écoute d'opportunités en CDI ou en freelance.
💶  Rémunération au succès uniquement.