💸 Calculer son salaire en tant que freelance ?

Avant toute chose, il est bon de savoir qu’être en freelance signifie bien souvent ne pas avoir de salaire fixe. Les éléments qui vont majoritairement définir vos revenus sont : votre TJM (votre taux journalier moyen), votre volume de travail, votre statut, vos charges, …

Mais alors quelle méthode de calcul devez-vous utiliser pour estimer son salaire de freelance de façons simple ? Quels éléments devez-vous prendre en compte ? Quelles seront vos charges ?

Kicklox vous livre aujourd’hui sa méthode pour calculer votre salaire en activité de freelance de façon efficace !

✖️Votre taux journalier moyen (TJM) :

Qu'est-ce que le TJM ?

Commençons par définir ce qu’est le TJM : il s’agit du tarif que vous devrait facturer pour que votre activité soit rentable et que vous puissiez justement prétendre à vous verser un salaire. Il faut tenir compte du nombre de jours que vous souhaiterez travailler, du temps que vous acceptez de passer sans être en activité, des charges liées à votre activité, etc. 

Comment calculer son TJM ?

On peut calculer son taux journalier moyen en prenant plusieurs facteurs en compte : le salaire mensuel que vous avez choisi en référence, le nombre de jours que vous souhaitez travailler, les cotisations sociales (+80%), le contrat de mutuelle TNS (+40%), l’assurance-chômage (+90%), l’assurance responsabilité civile professionnelle multirisque (+35%) et éventuellement une compensation aux “avantages” de l’entreprise (tickets restaurants, primes, etc.).

Pour vous faciliter la tâche, vous pouvez facilement trouver des outils sur Internet qui feront le calcul à votre place.

Kicklox vous propose d’ailleurs son simulateur de TJM en ligne, facile d’utilisation qui vous permettra d’obtenir votre taux de façon immédiate.

Fixer le bon TJM

Si vous souhaitez que votre activité fonctionne et que des clients fassent appel à vos services, il faut que vos prix soient justes. Si vos tarifs sont trop faibles, votre activité freelance ne sera pas rentable, et s’ils sont au contraire trop élevés les prospects se tourneront vers d’autres professionnels dont les prix sont plus accessibles.

Pour fixer le bon prix, il faut que vous preniez connaissance des prix du marché dans votre secteur. En effet, les TJM ne sont pas les mêmes en fonction des services proposés. Plus vos compétences seront “rares” et demandées, plus vous pourrez prétendre à un taux élevé. 

Ainsi, vous pouvez trouver sur notre site internet des tableaux vous indiquant quels sont les TJM moyens en fonction des activités. Vous pourrez également trouver ces informations au sein de notre simulateur de TJM.

👉🏻 TJM des consultants en ingénierie freelances, TJM des développeurs freelances

❓Charges liées à votre fonctionnement et vos dépenses

Quelles sont vos charges sociales ?

Comme évoqué précédemment, il vous faudra prendre en compte les charges liées à votre statut. Si vous décidez de vous tourner vers le portage salarial, une micro-entreprise, une société commerciale ou autre, le montant de ces cotisations ou des charges sociales fluctuera en fonction de votre choix. D’autres facteurs comme votre statut social (travailleur assimilé salarié ou non-salarié), le versement de dividendes en EURL/ SARL, SASU/ SAS, devront aussi susciter votre attention. Il est donc important que vous soyez bien renseigné à ces sujets, car cela aura un impact sur votre TJM, et donc sur le calcul de votre salaire de freelance. En effet, les cotisations sociales et les impôts sur le revenu des dividendes résultent de ces facteurs.

Si vous avez besoin de plus d’informations, n’hésitez pas à consulter quelques sites internet tels que Legalstart qui propose des articles détaillés à ce sujet.

Charges freelance

Quelles sont vos potentielles autres dépenses ?

D’autres dépenses pourraient apparaître en fonction du cadre et des méthode de travail que vous aurez décidé d’utiliser. Nous pouvons noter par exemple :

  • Le paiement mensuel de votre éventuel bureau ou vos locaux
  • Les possibles déplacements professionnels si vous y êtes ouvert
  • Le prix d’achat des licences logiciels ou de domaine web dont vous pourrez avoir besoin
  • Certains frais de comptabilité pour les formats juridiques hors micro-entreprise 
  • Votre souscription assurance civile professionnelle (qui est facultative, mais qui peut se révéler très utile en cas de problèmes) 
  • Les frais bancaires relatifs à votre compte professionnel si vous n’avez pas le statut d’auto-entrepreneur
  • Les coûts de la cotisations foncière des entreprises, qui varie selon votre chiffre d’affaire, l’éventuelle TVA et les législations locales. 

🤷‍♂️ Déterminer son salaire net de freelance selon le statut juridique choisis ?

Le choix déterminant

C’est à partir d’ici que les choses vont commencer à se corser. Effectivement, les différentes situations administratives proposées aux freelances possèdent chacune une large quantité de variables telles que les charges sociales et les taux d’imposition. C’est pour cette raison qu’il faudra que vous preniez le temps de bien comparer les différents statuts et leurs impacts puisque les différences engendrées rendent la détermination du fonctionnement et de la modélisation plutôt complexe. Il faut bien prendre en compte que les charges impactent directement votre participation à la couverture sociale et vous accordent des droits qui varieront en fonction de votre statut. Vous réaliserez que les SAS et SASU restent sans doute les plus avantagés sur le plan de la couverture sociale, mais faites alors attention aux pourcentages de prélèvements. Le statut qui pourrait donc vous sembler être le meilleur ne sera sans doute pas celui qui vous paraîtra le moins chargé.

Nous vous proposons alors quelques site internet qui vous permettront d’obtenir toutes les informations nécessaires et de vous donner une idée plus claire du salaire auquel vous attendre en fonction de votre situation :

👉🏻 Calcul salaire net d’un indépendant en EIRL et EURL.

👉🏻 Calcul salaire net en SASU/SARL/SAS

👉🏻 Calcul salaire en tant que EI (entreprise individuelle)

👉🏻 Calcul salaire avec portage salarial

 

🔍 Optimiser sa rémunération en tant que freelance :

Donner de la valeur à vos compétences et vos expériences

Il va de soi que vous pourrez faire varier votre TJM et votre salaire en fonction de ce que vous êtes capable de faire, de votre efficacité et de votre expérience. Plus vous êtes efficaces, plus la hausse de vos prix sera justifiée et tolérée. Votre nombre d’années dans le domaine jouera aussi un rôle, en effet, votre taux journalier moyen sera plus élevé lorsque vous serez un profil senior que lorsque vous serez junior. Il vous faudra sûrement quelques temps avant de parvenir à la rémunération de vos rêves mais dites vous que l’attente en vaudra vraiment le coup.

Il est important que vous sachiez vous vendre en choisissant et développant les bonnes compétences et en donnant de la valeur à vos points forts.

Faites évoluer les prix de vos prestations en fonction des situations

Votre taux pourra légitiment varier en fonction de la difficulté et du volume horaire que vous effectueriez au sein de vos différentes missions. Il y a aussi d’autres événements qui pourrait le faire varier tels qu’un changement dans vos charges sociales ou tout simplement l’inflation et le fait que le coût de la vie augmentent au fur et à mesure du temps et justifie donc votre besoin d’augmenter votre rémunération.

salaire

📝 Ce qu'il faut retenir :

  • Le salaire d’un freelance dépend de plusieurs éléments qui comprennent le chiffre d’affaires, les frais de fonctionnement, les charges, les impôts et les autres éventuels coûts tels que la TVA. Ces éléments se calculent de manière vraiment différente en fonction des statuts. Il y a beaucoup de choses à prendre en compte comme le fait que plus votre salaire sera élevé par rapport à votre chiffre d’affaires, moins vous pourrez prétendre à des couvertures sur le plan social. 
  • Votre choix parmi les 5 régimes juridiques qui vous seront accessibles en tant qu’indépendant (micro-entreprise, l’EIRL, l’EURL, la SASU et le portage salarial) vous offre des droits et des conditions propres à chacun. Il n’y en a pas un fondamentalement mieux que les autres, celui qui vous conviendra le mieux dépendra de la nature de vos activités et de vos besoins.
  • Votre salaire ne sera pas fixe mensuellement puisqu’il dépendra de vos missions, du nombre de jours où vous serez en activité de l’évolution du secteur, etc.

Vous désirez en savoir plus sur les activités et le quotidien en tant que freelance ? N’hésitez pas à consulter notre blog sur lequel vous trouverez des astuces, des conseils et des guides pratique très utiles dans votre quotidien d’indépendant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *