kicklob

Pourquoi les ESN / SSII n’intéressent plus les meilleurs développeurs ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Commençons par définir brièvement le terme de SSII et ESN. SSII ou souvent écrit “SS2I” désigne des Sociétés de Services en Ingénierie Informatique. Ce terme n’est aujourd’hui plus utilisé au profit d’un nouvel acronyme : ESN (Entreprises de Services du Numérique). Ce nouveau terme est censé simplifier la compréhension du mode de fonctionnement de ces entreprises. C’est donc ce terme que nous utiliserons tout au long de l’article.

Rentrons maintenant dans le vif du sujet, pourquoi est-ce que les ESN peinent à attirer les meilleurs développeurs ou ingénieurs ? Les raisons à cela sont multiples, mais il évident que ces entreprises ont plutôt mauvaise image auprès de la communauté informatique.

 

Voici les 3 raisons que nous avons identifiées ?

 

#1 : La rémunération est souvent perçue comme peu attractive chez les ESN

En effet, le mode de fonctionnement d’une ESN fait qu’il y a un intermédiaire entre le client final et l’ingénieur : l’ESN. L’entreprise prend donc une commission et cela réduit donc forcément le salaire final de l’ingénieur. 

Pour cette raison, de plus en plus d’ingénieurs ou développeurs se tournent désormais vers le freelancing. En effet, ils peuvent négocier leur rémunération eux-même et souvent sans intermédiaire.

Si vous êtes ingénieur, sur Kicklox, vous trouverez directement des appels d’offres pour des missions en freelance.

L’autre alternative, la plus courante, est de chercher un emploi directement chez le client final en CDI. Là aussi, il y a de fortes chances d’avoir un meilleur salaire que dans une ESN.

 

#2 : La culture d’entreprise en ESN est souvent peu présente et fait que les ingénieurs ne sont pas attachés à leur entreprise

Travailler dans une ESN, c’est principalement travailler 6 mois chez un client puis 3 mois chez un autre, etc. En tant qu’ingénieur, vous n’êtes donc que très peu imprégné de la culture de l’ESN qui vous embauche. Vous créez peu de lien avec les collègues de votre ESN, car eux aussi vont d’un client à l’autre à chaque mission.

Toutes ces raisons font qu’un ingénieur ou développeur en ESN va facilement être enclin à démissionner si une meilleur offre se présente. Aujourd’hui, de plus en plus d’ingénieurs quittent une ESN pour se mettre à leur compte. Avec l’essor des plateformes de freelances, trouver une mission en tant que développeur indépendant est de plus en plus facile.

 

Kicklox fait partie de ces plateformes qui vous permettront de trouver une mission freelance rapidement et simplement. Kicklox est spécialisé dans le secteur de l’ingénierie (mécanique, électronique, logiciel, date, etc.). Près de 60 000 ingénieurs français sont déjà inscrits sur Kicklox.

 

#3 : Difficile de monter en compétences dans une ESN

Les développeurs envoyés chez un client final sont souvent dans le vif de l’action pendant 3 à 6 mois. Dès que la mission est terminée, ils commencent généralement tout de suite après chez un nouveau client, et rebelote !

Pendant qu’ils sont chez le client, ils doivent rapidement comprendre les enjeux de l’entreprise, les outils utilisés afin d’être opérationnels en quelques jours seulement. Ils n’ont donc que très peu de temps pour apprendre de nouvelles technologies ou bien apprendre de nouveaux langages de programmation. Dans le monde de l’informatique tout évolue très vite. Pour rappel, React a été créé en 2013, VueJS en 2014, Kotlin en 2017, etc.

Par exemple, en étant indépendant, un développeur a beaucoup plus de temps à consacrer à sa formation. 

Par ailleurs, il n’y a que peu de perspectives d’évolution au sein d’une ESN. Les consultants plus expérimentés auront un meilleur salaire au fil du temps. Cependant, difficile d’imaginer d’autres évolutions sans un changement radical de carrière orienté vers le management par exemple.

 

Voici donc toutes les raisons pour lesquelles les ESN ont aujourd’hui une mauvaise image, que ce soit auprès des jeunes diplomés ou bien des ingénieurs plus expérimentés.

 

Connaissez-vous Kicklox ?

Kicklox fédère une communauté de près de 60 000 ingénieurs et talents tech français. Ces talents utilisent Kicklox pour trouver leur prochaine mission freelance ou bien leur prochaine opportunité en CDI.

Vous êtes recruteur ? Jetez un oeil à notre plateforme et recherchez la compétence de votre choix parmi notre vivier de talents.

Vous êtes en recherche d’emploi ? Complétez votre profil Kicklox afin d’avoir accès à toutes nos offres / projets pour ingénieurs et talents tech.

Kicklox vous accompagne
Vous êtes à la recherche de compétences techniques pour un besoin urgent ?
kicklox logo
✉️ Recevez une sélection de freelances chaque semaine :
📞 +33 (0)1 84 25 48 89
© 2015 – 2020 Kicklox, tous droits réservés