kicklob

Les 5 faits insolites sur James Watt !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

James Watt est nĂ© le 19 janvier 1736 Ă  Greenock, petite ville d’Écosse. Son pĂšre, charpentier de marine, Ă©tait Ă©galement propriĂ©taire de bateaux, entrepreneur et occupait une fonction dans la magistrature municipale. Sa mĂšre, Agnes Muirhead, venait d’une famille distinguĂ©e et donc Ă©tait instruite pour l’Ă©poque grĂące Ă  ses parents. Tous les deux Ă©taient des presbytĂ©riens et des covenantaires (religion de l’Ă©poque) convaincus. James Watt a Ă©tĂ© instruit principalement par sa mĂšre chez lui. Durant sa jeunesse, il montrait une grande dextĂ©ritĂ© manuelle et une aptitude pour les mathĂ©matiques, tandis que les langues grecques et latines lui dĂ©plaisaient fortement.

Kicklox vous invite à découvrir les 5 faits insolites sur James Watt :

 

1. Un début tardif :

Depuis tout petit James Watt a toujours voulue avoir son propre atelier de fabrication d’instruments, pouvoir fabriquer ses propres outils et les vendre Ă  des Ă©coles ou particulier. 

C’est Ă  l’universitĂ© de Glasgow en Écosse qu’il se rĂ©fugie durant un moment difficile de sa vie, il est allĂ© pour Ă©tudier et pour se soustraire Ă  la corporation des artisans oĂč il n’effectua malheureusement qu’un an sur les sept ans obligatoire par manque d’argent.

L’universitĂ© lui donne l’opportunitĂ© d’ĂȘtre toujours dans l’Ă©cole mais son rĂŽle est d’entretenir les instruments scientifiques (pendant 6 ans) et donc ne peut pas Ă©tudier avec les autres artisans mais il apprend beaucoup par lui mĂȘme durant ses 6 ans ans l’Ă©cole.

 

2. Une maquette qui tombe Ă  pic :

Un soir, on lui avait demandĂ© de rĂ©parer un simple microscope, deux personne de l’universitĂ© entrent dans son atelier avec une maquette/prototype d’un certain monsieur X en urgence, car il doit la rĂ©parer.

James Watt ne vas pas que la rĂ©parer, mais il va aussi l’analyser complĂštement et donc il va passer petit Ă  petit de simple artisan Ă  ingĂ©nieur en 2 ans de travail sur cette maquette. Pour lui il fallait d’abord analyser la maquette avant de pouvoir bien la rĂ©parer, c’est Ă  dire la comprendre et mĂȘme essayer de l’amĂ©liorer !

 

3. Coup de chance ? ou simple génie ? :

L’ingĂ©nieur avait une imagination tellement poussĂ©e qu’il avait des idĂ©es tous les jours, que ce soit sur des futurs moyens de locomotions, de l’aide au travail mais aussi beaucoup de nouveaux moyens de communications. Malheureusement il n’a pas pour autant mis toutes ses idĂ©es en application par manque de temps et de moyens Ă  disposition Ă  l’Ă©poque.

Il passait son temps Ă  rĂ©parer des vieilles machines ou des outils pour les cours et donc il a rĂ©ussi en 1 an Ă  savoir comment marchaient tous les outils avec lesquels il a travaillĂ© sans grande aide extĂ©rieur. C’est aussi tout seul, en essayant beaucoup/ passant de longues nuit blanches, qu’il a dĂ©couvert un moyen d’amĂ©lioration des machines Ă  vapeurs.

 

4. L’amĂ©lioration des machines Ă  vapeurs :

Au XVIIIe siĂšcle, les premiĂšres machines Ă  vapeur servent Ă  pomper l’eau des mines, on les appelle les “pompes Ă  feu” car elles fonctionnent au charbon. Ces machines n’étaient pas fiables et avaient du mal Ă  pomper l’eau des mines et le charbon coĂ»tait cher.

En 1769 le jeune James Watt va donc mettre au point une machine “efficace” pour pomper l’eau en consommant moins de charbon en s’inspirant d’une vieille maquette de machine Ă  vapeur : “la machine de Newcomen”. Watt va ainsi vendre des centaines de machines pour pomper l’eau des mines et devient riche. Mais son invention semble assez puissante pour faire tourner d’autres machines, comme les mĂ©tiers Ă  tisser.

C’est le dĂ©but d’une rĂ©volution industrielle qui commence en Angleterre et qui s’Ă©tendra dans toute Europe.
Le XIXe siĂšcle a ainsi Ă©tĂ© marquĂ© par la mĂ©canisation de tous les secteurs productifs comme les usines, le transport ou l’agriculture. Tout est parti d’une machine.

 

5. L’hĂ©ritage qu’il laisse derriĂšre lui  :

L’amĂ©lioration de la machine Ă  vapeur conçue par James Watt a permis de passer d’une machine d’usage limitĂ© Ă  une machine efficace aux nombreuses applications et beaucoup plus performante.

Ce fut un rĂ©el moteur/source d’énergie principale de la rĂ©volution industrielle naissante, dont elle a considĂ©rablement accru la capacitĂ© de production (surtout la production de charbon oĂč les rĂ©coltes commençaient Ă  ĂȘtre dangereuses). Avant elle, l’énergie Ă©tait d’origine humaine ou animale, et, pour certaines activitĂ©s (mines, travail des mĂ©taux, tissages, minoteries), hydraulique ou Ă©olienne. Elle fut Ă©galement essentielle pour les progrĂšs qui ont suivi dans le domaine des transports, comme le bateau Ă  vapeur et surtout le chemin de fer, avec le quasi-monopole des locomotives Ă  vapeur jusque dans la seconde moitiĂ© du XXe siĂšcle.

đŸ’Œ Les meilleurs projets tech pour ingĂ©nieurs sont sur Kicklox !

Découvrez les missions & CDI pour ingénieurs disponibles sur Kicklox :

ou inscrivez-vous par email

 

 

 

 

 

 

 

 

Kicklox vous accompagne
Vous ĂȘtes Ă  la recherche de compĂ©tences techniques pour un besoin urgent ?
kicklox logo
📍12 rue Sainte-Anne,
75001, Paris.
📍34 rue Verlet Hanus,
69003 Lyon
📞 +33 (0)1 84 25 48 89
© 2015 – 2020 Kicklox, tous droits rĂ©servĂ©s