Quiet Quitting
kickblog

Le quiet quitting, comment lutter contre ?

📩  INSCRIVEZ-VOUS À LA KICK'LETTER
Recevez chaque semaine nos meilleurs contenus (articles, guides, tutoriels) ainsi que notre actualité directement par email.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Suivez-nous sur Linkedin :

Vous souhaitez contribuer au blog ou réaliser un échange de visibilité ?

🔗 En savoir plus.

Le quiet quitting, signifie démission silencieuse. Les salariés concernés ne quittent pas concrètement leur travail, mais préfèrent rester en poste en se contentant d’effectuer le strict minimum. Respect des horaires à la minute près, ne pas répondre aux sollicitations en dehors de leur activité professionnelle, ne pas se donner la peine d’aider une collègue. 

L’origine du quiet quitting

Pour remonter aux racines du quiet quitting, il faut traverser l’Atlantique. Aux États-Unis, le phénomène du quiet quitting prend de plus en plus d’ampleur dans le monde du travail grâce à une multiplication de vidéos postées sur TikTok. L’une d’entre elles a particulièrement été relayée, plus de trois millions de vues, et conseille aux abonnés se sentant concernés d’opter pour ce nouveau mode de fonctionnement :

Vous remplissez toujours vos fonctions, mais vous ne souscrivez plus à la mentalité consistant à se démener pour le boulot, qui dit que le travail doit être votre vie. La réalité, c’est que ça ne l’est pas, et votre valeur en tant que personne n’est pas définie par votre travail […] Arrêtons de nous tuer à la tâche, de cautionner la hustle culture (la culture du burn-out), le travail n’est pas votre vie et votre valeur n’est pas indexée à votre productivité.

Un phénomène accentué par la pandémie

Le quiet quitting est une conséquence directe de la crise sanitaire passée, des confinements, de la déconnexion progressive au monde professionnel. Le télétravail s’est démocratisé, offrant aux salariés de nombreux avantages : moins de temps passé dans les transports, le confort de travailler depuis chez soi, avoir plus de temps à accorder à sa vie personnelle… Certains y ont pris goût, parfois au détriment de leur productivité. Cette crise du COVID-19 a fait office de prise de conscience pour une grande partie de la population active française. Il faut accepter que nous sommes entrés dans un nouveau monde dans lequel la recherche du bon équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle prime dans les choix des salariés.

Les différents éléments qui poussent au quiet quitting

Heures de travail, charge mentale… Plusieurs éléments peuvent conduire à cette pratique des employés silencieux qui se désengagent. En effet, la qualité de vie au travail est de plus en plus importante pour les nouvelles générations qui sont prêtes à s’engager pleinement pour une entreprise, mais pas à n’importe quel prix ! Il est donc important de veiller à mettre en place des conditions de travail grâce auxquelles les collaborateurs se sentent bien et ont envie de s’impliquer.

Pour les jeunes Français, le fait de travailler et de s’investir doit donner lieu à une compensation qui n’est pas uniquement financière. Adopter des heures de travail qui sont beaucoup plus souples, veiller à satisfaire leurs besoins en termes de flexibilité… Ce sont des éléments importants pour fidéliser ses employés. Il faut donner pour recevoir. 

Comment les entreprises peuvent-elles agir face au quiet quitting ?

En réponse au phénomène du quiet quitting, les employeurs se doivent de trouver des solutions afin de permettre aux salariés de retrouver une situation stable et épanouissante au sein d’une entreprise. Pour y parvenir, plusieurs procédés peuvent se montrer efficaces :

Reconnaître ses erreurs

Quiconque tente de reconstruire et de réparer la confiance qui a été rompue doit d’abord reconnaître la manière dont les employés ont été lésés. Dans de nombreux cas, la direction n’est pas forcément consciente de la façon dont les employés se sentent sous-estimés. Il est essentiel de recueillir leurs ressentis. Créer des plateformes d’écoute anonyme pourrait favoriser la communication entre employeurs et employés.

Analyser les problèmes

Après avoir recueilli les doléances de ses salariés, et pour éviter un nouvel épisode de quiet quitting, il faut en comprendre les raisons. Les dirigeants n’en sont peut-être pas la cause directe, mais une partie du travail des personnes au pouvoir consiste à reconnaître comment ils ont créé une atmosphère dans laquelle un climat délétère s’est instauré, même s’ils n’en sont pas les auteurs directs. Réaliser un audit semble être une solution viable pour analyser en profondeur l’origine des problèmes rencontrés.

Rétablir la confiance perdue

Rétablir la confiance qui a été rompue doit aller au-delà des excuses, de la reconnaissance et de la responsabilité. Il doit y avoir des actions spécifiques pour soutenir ceux qui ont été lésés. Parfois, le quiet quitting peut être le résultat d’un mal-être profond lié à des relations sociales tendues entre collègues de travail. Comprendre le problème et agir en conséquence peut permettre aux salariés concernés de retrouver une certaine sérénité au sein de l’entreprise et, par conséquent, retrouver la confiance en son supérieur hiérarchique ayant œuvré pour son bien-être.

Pour rétablir ce climat de confiance, les actions mises en place doivent se pérenniser dans le temps, et cela de manière collective. Les employeurs doivent vraiment s’engager envers l’équité et la justice en milieu de travail et cet engagement doit être suivi d’actions cohérentes. Créer un environnement de travail épanouissant peut diminuer le développement du quiet quitting. en mettant en place des moments de détente au sein même de l’entreprise par exemple.

SI vous recherchez des opportunités professionnelles ou à recruter dans le domaine de l’IT inscrivez-vous sur Kicklox afin d’avoir accès à toutes nos opportunités et à notre bases de 80 000 experts !

📩  INSCRIVEZ-VOUS À LA KICK'LETTER

Recevez chaque semaine nos meilleurs contenus (articles, guides, tutoriels) ainsi que notre actualité directement par email.

Voici nos offres à pourvoir (CDI ou freelance) les plus récentes

Recherchez parmi toutes nos opportunités 👇
Vous n’avez pas trouvé l’offre qu’il vous faut ?

Laissez-nous votre CV ! Nous vous recontacterons dès qu’une nouvelle offre correspondra à votre profil

Découvrez plus de 100 autres opportunités sur Kicklox 🚀
Définition du Procure-to-Pay Qu’est-ce que le Procure-to-Pay ? Le Procure to Pay (Acheter à payer) est un processus clé de gestion des achats et

Trouvez votre prochaine opportunité sur Kicklox

Mission freelance, pré-embauche, CDI... Les meilleurs projets tech sont sur Kicklox.
© 2015 – 2022 Kicklox, tous droits réservés.
kicklox logo

📩 INSCRIVEZ-VOUS À LA KICK'LETTER

Recevez chaque semaine nos meilleurs contenus (articles, guides, tutoriels) ainsi que notre actualité directement par email.

kicklox logo
Vous êtes à l’écoute d’opportunité ?
🕵🏻‍♂️  Déposez votre CV et nous vous contacterons dès qu’une offre correspond à vos critères.