Salaire entretien
kickblog

La question du salaire en entretien

📩  INSCRIVEZ-VOUS À LA KICK'LETTER
Recevez chaque semaine nos meilleurs contenus (articles, guides, tutoriels) ainsi que notre actualité directement par email.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Suivez-nous sur Linkedin :

Vous souhaitez contribuer au blog ou réaliser un échange de visibilité ?

🔗 En savoir plus.

Bon nombre de candidats n’osent pas parler de leurs prétentions salariales en entretien. C’est un sujet encore tabou alors qu’il est parfaitement légitime. Il est indispensable de s’accorder avec le recruteur sur le salaire du poste avant d’accepter l’offre. Quelle est la meilleure façon de procéder ? Existe-t-il un moment idéal pour aborder la question du salaire ? Que vaut-il mieux éviter de faire ? Voici une sélection de conseils vous permettant de traiter du sujet de votre futur salaire plus facilement et de réussir votre négociation.

Avant tout : définir vos prétentions salariales

Impossible d’aborder avec un recruteur la question de votre rémunération sans la préparer en amont. Si vous omettez cette étape, vous risquez d’être démuni face à ses interrogations. Il faut pouvoir les anticiper et avoir une idée précise du salaire désiré. Bien entendu, celui-ci n’est pas choisi au hasard. Votre interlocuteur est un professionnel, il connait très bien le marché de l’emploi. Pour déterminer votre juste valeur, vous pouvez vous renseigner sur les salaires pratiqués sur ce poste. Veillez à le faire sur votre zone géographique. En effet, les salaires parisiens sont par exemple plus élevés qu’en région.

Quelles sont les sources d’information disponibles ?

Vous trouverez sur le Web de nombreuses informations vous permettant de vous positionner : des grilles de salaires, des comparatifs de salaires (sur le site de l’Apec ou sur Juritravail par exemple), des études de rémunérations par métier proposées par des cabinets de recrutement tels que Michael Page, Walter People, Hays, etc. Il est bon aussi d’écumer les annonces d’offres d’emploi similaires.

Le salaire de votre précédent poste entre également dans le calcul de votre future rémunération.

Parlez-vous le même langage que le recruteur ?

Prévoyez de négocier en salaire brut annuel et de réfléchir à une fourchette. Le bas de celle-ci sera le salaire minimum acceptable et la borne haute, le montant idéal. Veillez à ce qu’il n’y ait pas une trop grande différence entre les deux afin de rester cohérent. Annoncer une fourchette plutôt qu’une somme unique donne un cadre à la négociation et rend la discussion bien plus facile ! Vous faites ainsi preuve d’un esprit d’ouverture et de flexibilité.

Faut-il gonfler ses prétentions salariales ?

Vous avez tout à gagner à jouer franc-jeu et à vous positionner justement sur le marché. Le recruteur peut à tout moment vérifier votre salaire actuel et il connaît mieux que vous ce qui se pratique. Si vos attentes sont vraiment au-dessus de la moyenne, vous devez trouver des arguments séduisants.

Se sous-évaluer pour obtenir le poste n’est pas non plus une bonne idée. Le recruteur peut s’interroger sur votre valeur et vos compétences. De plus, cette opération peut vous handicaper inutilement dans la recherche future d’un poste.

Quel est le moment idéal pour aborder le sujet du salaire ?

Très souvent, le recruteur aborde la question du salaire tout seul, mais parfois non… Dans ce cas, le candidat doit prendre l’initiative. Veillez à ne pas le faire en début d’entretien. Montrez d’abord votre motivation pour le poste convoité et exposez vos compétences, vos soft skills, etc. Le salaire ne doit surtout pas être perçu comme l’élément le plus décisif dans votre candidature. Vous feriez mauvaise impression.

Quand vous sentez que la fin de l’entretien arrive, vous pouvez poser certaines questions comme : « Avez-vous une idée du salaire accordé pour ce type de poste ? » ou bien « Est-ce que vous seriez intéressé de connaitre mes prétentions salariales ? ». Ne soyez pas intimidés, parlez-en le plus simplement possible. Vous êtes dans le cadre d’un échange professionnel, ce sujet a ici sa place. Par contre, si l’entretien d’embauche se fait en plusieurs rounds, attendez le deuxième tour pour négocier votre salaire. Vous êtes alors en position de force, car votre candidature a été retenue par le recruteur. La situation est idéale pour bien négocier.

Le salaire fixe est-il le seul élément négociable ?

Votre rémunération peut ne pas se réduire à un salaire fixe et intégrer des avantages et primes. Ceux-ci sont également à prendre en compte et peuvent être négociés.

Quels sont-ils ?

L’entreprise briguée peut proposer des avantages en nature, des intéressements et une participation. 

Les avantages en nature vous permettent de bénéficier, gratuitement ou à un prix inférieur à leur valeur réelle, d’un logement, d’un véhicule, ou de nourriture via des Tickets restaurant par exemple.

  • Dans le cas de l’intéressement, une partie des bénéfices de l’entreprise est reversée à ses salariés selon des critères qui lui sont spécifiques.
  • La participation, accord d’épargne salariale, est également un principe de redistribution des bénéfices. Elle est obligatoire dans les entreprises de plus de 50 salariés.
  • De plus, il faut noter que selon votre poste ou mission, il peut y avoir une part de variable dans votre salaire : une prime mensuelle vous est alors  versée si vous atteignez vos objectifs. Certaines organisations proposent aussi un treizième mois.

Mais vous pouvez encore intégrer d’autres avantages dans le calcul de vos prétentions salariales. L’accès à des formations, à des espaces de coworking, à une salle de sport, à une crèche pour vos enfants, la possibilité de faire du télétravail, d’avoir des horaires flexibles sont des éléments appréciables et négociables.

Le jour J, comment va se passer la négociation salariale ?

Rassurez-vous, la négociation se base sur des données factuelles. Votre expérience professionnelle, vos compétences, les salaires pratiqués dans ce type de poste, la santé de l’entreprise sont des éléments, des arguments, qui vont vous permettre d’avancer sereinement dans la discussion. 

Pour commencer, vous soumettez votre fourchette de salaire. Dans le but d’étayer vos propos, vous pouvez évoquer les comparatifs de rémunération que vous avez trouvés sans citer directement vos sources. Faites-le naturellement en utilisant des phrases telles que « Il me semble que… », « J’ai entendu que… ». Mettez en avant votre ancien salaire afin de justifier d’un minimum, mais aussi d’une éventuelle hausse de celui-ci. Votre recruteur peut pointer des faiblesses afin de faire baisser vos prétentions. Prévoyez des arguments en parlant de vos forces, de la valeur ajoutée que vous allez apporter à l’entreprise, etc. Par ailleurs, si une autre organisation vous propose une rémunération plus intéressante, n’hésitez pas à le dire au recruteur. Il pourra s’aligner avec la concurrence si votre profil lui convient.

Tout au long de votre négociation, faites preuve d’ouverture. N’optez surtout pas pour le rapport de force. Entendez les arguments du recruteur et présentez les vôtres. Transparence, franc-jeu et écoute sont les maîtres mots de ce moment.

La négociation du salaire doit satisfaire le recruteur et le candidat. Ils sont tous deux ouverts au dialogue afin de trouver un terrain d’entente. Mais, le talent ne doit surtout pas hésiter à rompre les pourparlers s’il considère que l’entreprise ne lui propose pas une rémunération suffisante.

Chez Kicklox nous accompagnons tous nos candidats sur l’intégralité du processus de recrutement chez nos clients, et nous sommes force de proposition sur ces questions. Notre objectif est de répondre aux attentes des candidats en termes de salaire tout en étant en accord avec la réalité du marché. Consultez nos offres pour trouver votre prochain défi professionnel.  

📩  INSCRIVEZ-VOUS À LA KICK'LETTER

Recevez chaque semaine nos meilleurs contenus (articles, guides, tutoriels) ainsi que notre actualité directement par email.

Voici nos offres à pourvoir (CDI ou freelance) les plus récentes

Recherchez parmi toutes nos opportunités 👇
Vous n’avez pas trouvé l’offre qu’il vous faut ?

Laissez-nous votre CV ! Nous vous recontacterons dès qu’une nouvelle offre correspondra à votre profil

Découvrez plus de 100 autres opportunités sur Kicklox 🚀

Trouvez votre prochaine opportunité sur Kicklox

Mission freelance, pré-embauche, CDI... Les meilleurs projets tech sont sur Kicklox.
© 2015 – 2022 Kicklox, tous droits réservés.
kicklox logo

📩 INSCRIVEZ-VOUS À LA KICK'LETTER

Recevez chaque semaine nos meilleurs contenus (articles, guides, tutoriels) ainsi que notre actualité directement par email.

kicklox logo
Vous êtes à l’écoute d’opportunité ?
🕵🏻‍♂️  Déposez votre CV et nous vous contacterons dès qu’une offre correspond à vos critères.