kickblog

GreenTech : La technologie au service de l’environnement

Avant de commencer, consultez notre contenu "Ebook – Trame d’entretien de fin de période d’essai (Word)"
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Suivez-nous sur Linkedin :

Vous souhaitez contribuer au blog ou réaliser un échange de visibilité ?

🔗 En savoir plus.

Lundi 6 novembre, la COP23 s’est ouverte à Bonn, en Allemagne sous l’égide des îles Fidji. Elle réuni pour cette édition près de 200 délégations venues de pays différents. Même si elle demeure moins important que la COP21, elle clame un sentiment d’urgence sur le sujet du réchauffement climatique.

C’est dans ce cadre que vient se poser la question de la préservation de notre environnement. Les villes doivent devenir des smart cities, les voitures devront être électriques, l’énergie devra être propre et durable… Quel qu’en soit le secteur, et son échelle, cette dimension de changement reste néanmoins indissociable de l’innovation. Véritable clé de voute de la transition qui s’opère, les entreprises devront miser sur les nouvelles technologies pour réussir ce défi, et au-delà de ça en tirer un avantage concurrentiel. Ces innovations vont venir bousculer notre quotidien. Celles-ci sont portées par des entreprises innovantes qui nous offrent la vision de ce que sera demain.

Les smart cities ont le vent en poupe !

Ce terme à la mode incarne cette prise de conscience globale de l’importance de la transition qui s’amorce. Désignée comme la Reine des Smart Cities, Singapour se place en tête du top 5 des villes intelligentes et durables. Cette ville a notamment lancé Clean Tech Park, qui est un programme qui a pour ambition de répondre à ces nouvelles exigences en termes de préservation de l’environnement. Avec les smartphones, et grâce au big data, Singapour peut diffuser de l’information à ses habitants. Comme par exemple la consommation moyenne d’énergie par quartier, pour sensibiliser la population. Et ainsi inciter à la réduction d’énergie en se comparant avec ses voisins. La ville gère également la mobilité de ces citoyens en appliquant des tarifs différents au péages. Les prix sont fixés selon les types de véhicules pour encourager l’utilisation de véhicules électriques.

GreenTech : la force de l’IoT dans la gestion de l’environnement

Plus près de nous, Barcelone mise sur les objets connectés. Notamment pour optimiser la gestion de la ville dans cette même mouvance de transition énergétique. Ainsi les éclairages, les espaces verts, la gestion des déchets et les feux de signalisation sont équipés de capteurs pour une consommation d’énergie plus responsable.

D’ailleurs, chez nous, Suez s’est emparé du sujet de la gestion des déchets, pour optimiser le traitement avec Valovisio, en misant sur les nouvelles technologies. L’entreprise a inauguré le 26 octobre dernier un centre de pilotage des déchets, truffé de nouvelles technologies. Unique en son genre, se base sur l’IoT, le big data, et la géolocalisation pour optimiser le traitement des déchets. En effet, un algorithme exploite les données fournies d’une part par les bennes ainsi que par les camions géolocalisés, et d’autre part les demandes spécifiques de ses clients. En fonction, il permet d’optimiser les tournées en se déplaçant que si nécessaire, ainsi de gagner du temps. Evidemment cela limite les kilomètres parcourus, pour une attitude plus responsable vis-à-vis de l’environnement.

Le big data comme base de réflexion

Suez n’en est pas à son coup d’essai en ce qui concerne la mise en place de centres connectés. En juillet dernier, elle inaugure aux portes de Paris son nouveau centre « Visio », un centre de pilotage à 360° qui offre une vision globale de l’eau dans la ville. L’objectif de ces solutions est de rendre possible l’optimisation de la performance des réseaux d’eaux potables, et de préserver cette ressource au maximum. La gestion de la data est au centre de ce dispositif : récoltée et traitée en temps réel. Les équipes peuvent surveiller la consommation chaque minute, et surtout anticiper l’impact des évènement externes pour mieux les gérer grâce à l’analyse, et assurer le lien avec les interventions planifiées. Cela est possible grâce à l’essor du big data qui est à la base de ce programme.

Les GreenTech et l’intelligence artificielle ?

Dans un article publié par Le Monde, Harry Kolar, Distinguished Engineer chez IBM Research, nous explique comment l’IA peut servir l’environnement, en prenant l’exemple de la protection des océans. L’IoT et le big data sont déjà fortement utilisés à cette fin. En effet, ils se concentrent principalement sur l’étude de la qualité de l’eau. Ainsi que les éventuelles agressions environnementales par l’activité humaine.

 

 

tech

 

 

L’intégration de l’intelligence artificielle peut se faire à plusieurs niveaux … En effet, l’IA est capable d’analyser différents types de données collectées, dont celles sous forme d’images. Grâce au machine learning, on peut ajuster les opérations en temps réel grâce à des capacités intelligente totalement autonome. Mais aussi garantir une meilleure qualité de la donnée. L’enjeu est surtout de réussir grâce à l’IA à détecter, définir, et réagir face aux évènements qui se produisent. La particularité des systèmes intégrants des capteurs connectés est leur capacité de communiquer entre eux sans système de contrôle centralisé.

En associant l’intelligence artificielle à ces dispositifs, nous pouvons renforcer nos capacités à développer des approches cognitives auprès de systèmes distribués intelligents.
Les initiatives se multiplient et de nouveaux concepts basés sur les nouvelles technologies voient le jour régulièrement pour préserver notre environnement. L’écosystème des start-up est particulièrement dynamique sur ces problématiques, et sont venues présenter leurs projets au Web Summit la semaine dernière à Lisbonne.

Malgré cela, le bilan reste mitigé, car la production de l’ensemble de ces éléments connectés (boitiers, capteurs, cartes électroniques … ), ainsi que leur traitement une fois leur de vie terminée, nécessite un système de recyclage plus abouti que ce que nous connaissons actuellement. Affaire à suivre !

credit ‘JCT600’ 

Source image de couverture : https://www.jct600.co.uk/blog/future-of-motoring/what-will-motoring-look-like-70-years-from-now/

📩  INSCRIVEZ-VOUS À LA KICK'LETTER

Recevez chaque semaine nos meilleurs contenus (articles, guides, tutoriels) ainsi que notre actualité directement par email.

Ces contenus gratuits pourraient vous intéresser

Définition du Procure-to-Pay Qu’est-ce que le Procure-to-Pay ? Le Procure to Pay (Acheter à payer) est un processus clé de gestion des achats et

Kicklox vous accompagne​

Vous êtes à la recherche de compétences techniques pour un besoin urgent ?
Vous recherchez une agence ou un cabinet de conseil ?
© 2015 – 2022 Kicklox, tous droits réservés
Recevez une shortlist de candidats qualifiés
gratuitement et sans engagement 👇


kicklox logo
Qu'est-ce que Kicklox ?
Kicklox est une plateforme de mise en relation dédiée aux profils d'ingénieurs, IT, développeurs & industriels.

Kicklox fédère une communauté de + de 75 000 candidats qualifiés à l'écoute d'opportunités en CDI ou en freelance.
💶  Rémunération au succès uniquement.