licenciement économique préavis
kickblog

Tout savoir sur le licenciement économique

Vous souhaitez discuter de vos besoins en recrutement ? Contactez-nous dès maintenant !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Suivez-nous sur Linkedin :

Vous souhaitez contribuer au blog ou réaliser un échange de visibilité ?

🔗 En savoir plus.

Le licenciement économique est un sujet d’importance tant pour les entreprises que pour les salariés. Face à des difficultés économiques, des restructurations ou des plans de sauvegarde de l’emploi (PSE), il devient essentiel de comprendre les tenants et aboutissants de cette procédure. Dans cet article, nous vous proposons un guide complet pour tout savoir sur le licenciement économique et ses implications.

Lorsque des mesures drastiques telles que la suppression d’emplois, la fermeture d’entreprise ou le licenciement collectif sont nécessaires, les entreprises doivent respecter des motifs économiques légaux et mettre en place des mesures d’accompagnement. C’est là que le licenciement pour motif économique intervient, et il est crucial de connaître les rouages de cette procédure.

Au fil de cet article, nous aborderons les différents aspects du licenciement économique, du processus de consultation des représentants du personnel aux indemnités de licenciement en passant par le reclassement professionnel. Nous explorerons également les conséquences du licenciement économique tant pour les salariés licenciés que pour les entreprises elles-mêmes, et les possibilités de rebondir après cette période difficile !

Qu'est-ce que le licenciement économique ?

Les motifs de licenciement économique

En réalité, c’est une rupture de contrat de travail pour des raisons liées à la situation économique de l’entreprise. Il est encadré par la loi et nécessite le respect de critères précis. Parmi les motifs économiques justifiant un licenciement économique, on retrouve notamment la baisse d’activité, la réorganisation de l’entreprise, la fermeture d’un site ou encore la restructuration. D’ailleurs, ces situations peuvent entraîner des suppressions d’emplois nécessaires pour garantir la pérennité de l’entreprise.

Une baisse d’activité significative dans un secteur d’activité, une concurrence accrue, des difficultés financières ou encore des changements technologiques peuvent être autant de situations qui conduisent une entreprise à envisager un licenciement économique. Par exemple, une entreprise confrontée à une crise économique peut se voir contrainte de réduire sa masse salariale en procédant à des licenciements économiques pour assurer sa survie.

Enfin, ce mode de licenciement doit impérativement respecter les critères fixés par la loi. Les motifs économiques justifiant la rupture du contrat de travail doivent être clairement établis et démontrés. De plus, l’employeur a l’obligation de mener une procédure de consultation des représentants du personnel et de proposer des mesures d’accompagnement pour les salariés licenciés économiquement, telles que le reclassement professionnel ou la formation.

Il est donc crucial pour les entreprises de s’informer en détail sur les critères et les procédures liés au licenciement économique afin de respecter les droits des salariés et de prévenir d’éventuels litiges. De même, les salariés concernés doivent connaître leurs droits et les possibilités qui leur sont offertes pour rebondir après un licenciement économique !

La procédure de licenciement économique

La procédure de licenciement économique comprend plusieurs étapes importantes. Tout d’abord, l’employeur doit informer les représentants du personnel de sa décision de procéder à des licenciements économiques et engager une consultation avec eux. Cette étape vise à permettre un échange d’informations et à rechercher des alternatives aux suppressions d’emplois. Ensuite, l’employeur doit notifier individuellement aux salariés concernés leur licenciement économique. Cette notification doit être faite par écrit et préciser les motifs économiques justifiant la rupture du contrat de travail. A l’issue de ces étapes, les salariés ont ensuite un délai pour contester leur licenciement auprès des prud’hommes s’ils estiment qu’il n’est pas justifié.

Les représentants du personnel jouent un rôle crucial dans le processus de licenciement économique. Ils sont consultés par l’employeur afin de discuter des mesures envisagées et de proposer des solutions alternatives. Leur rôle est de défendre les intérêts des salariés et de veiller au respect des droits et des procédures prévues par la loi. Parallèlement, l’administration, représentée par l’inspecteur du travail, intervient également dans la procédure de licenciement économique. L’inspecteur du travail vérifie la régularité de la procédure, s’assure du respect des critères de licenciement économique et peut émettre un avis sur le projet de licenciement.

Ensuite, l’employeur a des obligations envers les salariés licenciés économiquement. Il doit leur fournir une attestation d’employeur mentionnant la réalité et la cause économique du licenciement, ce qui leur permettra de bénéficier de certains droits (comme l’ouverture de droits à l’assurance chômage). De plus, il est tenu de proposer des mesures d’accompagnement telles que le reclassement professionnel, la formation ou encore le versement d’indemnités de licenciement économique. Enfin, il est essentiel pour l’employeur de respecter ces obligations afin d’assurer un licenciement économique conforme à la législation en vigueur et de préserver les droits des salariés concernés.

🏷   Qu'est-ce que Kicklox ?
Kicklox aide les startups en forte croissance à mobiliser des compétences techniques (en CDI ou en freelance) grâce à un vivier de talents de plus de 80 000 candidats qualifiés.

Les mesures d'accompagnement en cas de licenciement économique

Premièrement, la loi encadre les mesures d’accompagnement en cas de licenciement économique afin de garantir des droits et une protection aux salariés concernés. Parmi les mesures courantes, on retrouve le reclassement professionnel, la formation professionnelle, les indemnités de licenciement économique et l’accès à des dispositifs d’aide à la recherche d’emploi.

Par exemple, le reclassement professionnel est l’une des mesures mises en place pour faciliter la transition des salariés licenciés économiquement vers de nouvelles opportunités d’emploi. Il s’agit d’identifier les compétences et les besoins du salarié afin de l’orienter vers des postes compatibles avec son profil.

De plus, la formation professionnelle est également un élément clé des mesures d’accompagnement. Elle permet aux salariés licenciés économiquement de développer de nouvelles compétences et de se reconvertir vers des secteurs porteurs. Des dispositifs spécifiques existent pour faciliter l’accès à la formation, notamment via Pôle emploi et les organismes de formation agréés.

Enfin, les indemnités de licenciement économique, quant à elles, visent à compenser la perte d’emploi et les conséquences financières du licenciement. Ainsi, elles sont calculées en fonction de la situation de chaque salarié et des dispositions légales en vigueur.

En effet, il y a plusieurs acteurs qui sont impliqués dans la mise en œuvre des mesures d’accompagnement en cas de licenciement économique. Pôle emploi, en tant qu’organisme public, joue un rôle central dans l’accompagnement des salariés licenciés en leur proposant des services d’aide à la recherche d’emploi, des formations et des conseils personnalisés ! Les organismes de reclassement, quant à eux, collaborent avec les salariés licenciés pour les aider à retrouver un emploi correspondant à leurs compétences et à leurs aspirations professionnelles…

Les droits et les obligations lors d'un licenciement économique

Lorsqu’un salarié est licencié économiquement, il a droit à des indemnités spécifiques pour compenser la perte d’emploi. Ces indemnités sont calculées en fonction de différents critères tels que l’ancienneté du salarié dans l’entreprise et la taille de l’entreprise. Ainsi, il est capital de se renseigner sur les barèmes légaux en vigueur et de consulter les accords collectifs applicables pour déterminer le montant des indemnités auxquelles le salarié a droit. 

N’hésitez pas à adapter cette rédaction en fonction de votre tonalité rédactionnelle et de vos besoins spécifiques.

En outre, les conditions de licenciement économique ne sont pas les mêmes entre un salarié sous contrat à durée indéterminée (CDI) et un salarié sous contrat à durée déterminée (CDD). 

L’employeur est tenu de consulter les représentants du personnel (comité social et économique, délégués du personnel, etc.) avant d’engager un licenciement économique, quel que soit le type de contrat. La consultation a pour objectif de discuter des mesures d’accompagnement, d’expliquer les motifs économiques et de rechercher des solutions alternatives au licenciement.

 Dans le cas d’un licenciement économique d’un salarié en CDI, l’employeur doit proposer en priorité toute offre d’emploi correspondante à des salariés sous contrat à durée déterminée (CDD) lorsque ceux-ci ont une ancienneté suffisante. Cela signifie que les salariés en CDD ont la priorité pour être réembauchés dans l’entreprise avant de chercher des candidats externes.

Les indemnités de licenciement économique sont généralement calculées en fonction de l’ancienneté du salarié dans l’entreprise et de la taille de celle-ci. Ainsi, les règles relatives aux indemnités de licenciement économique s’appliquent de la même manière, que le salarié soit en CDI ou en CDD. Cependant, il convient de vérifier les spécificités de la convention collective applicable à chaque contrat pour s’assurer de respecter les règles en vigueur.

Or, il est préférable de mentionner que les règles spécifiques peuvent varier en fonction du pays et des législations nationales. Par conséquent, il est recommandé de consulter les lois et les conventions collectives en vigueur dans votre pays pour obtenir des informations précises sur les différences entre un licenciement économique en CDD et un licenciement économique en CDI !

📩  INSCRIVEZ-VOUS À LA KICK'LETTER

Recevez chaque semaine nos meilleurs contenus (articles, guides, tutoriels) ainsi que notre actualité directement par email.

Ces contenus gratuits pourraient vous intéresser

Kicklox vous accompagne​
Vous êtes à la recherche de compétences techniques pour un besoin urgent ?
Vous recherchez une agence ou un cabinet de conseil ?

Publiez votre offre sur Kicklox gratuitement et sollicitez plus de 100,000 candidats !

Vos informations de contact
Recevez une shortlist de candidats qualifiés
gratuitement et sans engagement 👇


kicklox logo
Qu'est-ce que Kicklox ?
Kicklox est une plateforme de mise en relation dédiée aux profils d'ingénieurs, IT, développeurs & industriels.

Kicklox fédère une communauté de + de 75 000 candidats qualifiés à l'écoute d'opportunités en CDI ou en freelance.
💶  Rémunération au succès uniquement.