kickblog

Le réseau 5G arrive !

Avant de commencer, consultez notre contenu "Ebook – Trame d’entretien de fin de période d’essai (Word)"
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Suivez-nous sur Linkedin :

Vous souhaitez contribuer au blog ou réaliser un échange de visibilité ?

🔗 En savoir plus.

 A l’occasion du CES de Las Vegas (Consumer Electronic Show) en janvier dernier, Orange, Ericsson et le Groupe PSA ont annoncé la signature d’un partenariat d’expérimentation du réseau 5G, dans le cadre de  l’initiative Towards 5G, qui assure le passage de la 4G à la 5G. Les premiers tests ont été faits autour de la voiture autonome, un des enjeux principaux de cette transformation technologique.

Intelligence artificielle, réalité augmentée, objets connecté, l’internet des objets avance à grand pas. Le Monde de demain connaîtra une connectivité totale. La seule ombre au tableau reste le réseau qui permettra une efficacité optimale de ces nouvelles technologies. Notre réseau actuel, la 4G arrive à saturation même si son déploiement. Elle était normalement conçue pour augmenter le débit internet. Devenue insuffisante aujourd’hui pour supporter la demande croissante en débit des objets connectés, le réseau 5G promet quant-à lui une augmentation significative du débit et de la mobilité du réseau (allouer du débit en fonction du besoin de l’appareil).

image

Partout dans le monde les industriels de différents secteurs, se lancent dans des projets d’objets connectés. Leur nombre va considérablement augmenter d’ici trois ans, on devrait dépasser les 28 milliards d’objets connectés. Néanmoins pour assurer leur bon fonctionnement et leur efficacité, le développement d’un nouveau réseau plus adapté est nécessaire.

Zoom sur cette technologie 5G

Le lancement de la 5G prévu pour 2020 en Europe révolutionnera le réseau haut débit d’aujourd’hui. De nombreux opérateurs comme T-mobile, Bouygues Télécom ou encore Orange se lancent dans le projet. Des premiers tests réalisés par Ericsson et Bouygues se sont révélés concluants en battant les records d’Orange. Ils ont réussi à atteindre un débit de 25,2 Gb/s versus 14 Gb/s pour Orange. Dans cette course au débit, le réseau 5G promet d’offrir des ondes 10 fois plus élevées que celles utilisées actuellement. Et, sera capable de supporter 10 fois plus d’appareils au km2. L’objectif majeur sera de réduire la latence en atteignant l’instantanéité, et d’augmenter la fréquence d’émission.

image

Le risque majeur dans un monde ultra connecté reste la défaillance du réseau. Si aujourd’hui, perdre trente secondes de connexion n’est pas un drame, il pourrait ainsi le devenir dans quelques années (risque d’accident des voitures autonomes, perte de trajectoire etc).

Quelles solutions face à une défaillance du réseau ?

Plusieurs solutions sont envisagées pour répondre à cette problématique. La première,Small Cells, est simple de fonctionnement. Une grosse antenne 5G située en dehors de la ville émet à des plus petites antennes situées en ville qui s’intègrent au mobilier urbain : arrêt de bus, lampadaires, poubelles… Elles offrent une consommation d’énergie plus faible(permettre de mettre en veille les antennes non utilisées)  et permettent de réduire le nombre d’objets connectés à chaque antenne, limitant les effets de saturation.

La deuxième est la MIMO (Multiple-Input Multiple-Output), reposant sur le principe d’une antenne émettrice et une antenne réceptrice. Déjà utilisée sous le réseau 4G, mais utilisée à une échelle beaucoup plus grande. L’idée serait de multiplier le nombre d’antennes réceptrices et émettrices, afin d’éviter la perte de signaux à cause des obstacles. Ces alternatives permettent de multiplier les entrées et les sorties et ainsi assurer une stabilité des fréquences.

Des risques ?

Le déploiement du réseau 5G représente également des risques notamment pour les industriels qui devront l’utiliser pour leurs objets connectés. En effet, ce nouveau mode de transmission à très haut débit, permettra d’échanger des données instantanément. Des données, parfois non sécurisées. Des pirates peuvent donc le piraté facilement. Les réseaux de télécoms devront se pencher sérieusement sur cette question pour éviter tout débordement… On n’aimerait pas voir une voiture autonome se faire piloter par un hacker-malveillant par exemple.

image

Le coin des affaires 

Un partenariat de type public privé a été réalisé entre la Commission Européenne et les industries européennes du numérique et des télécommunications (Orange, Bouygues etc) présents dans le projet de la 5G, la 5G-PPP ( 5G Infrastructure Public Private Partnership). L’objectif est d’introduire la 5G en Europe et de renforcer la R&D dans les objets connectés (villes intelligentes, IA, transports intelligents …). L’Union Européenne a d’ailleurs alloué un budget de 700 millions d’euros au développement de cette technologie. Affaire à suivre.

📩  INSCRIVEZ-VOUS À LA KICK'LETTER

Recevez chaque semaine nos meilleurs contenus (articles, guides, tutoriels) ainsi que notre actualité directement par email.

Ces contenus gratuits pourraient vous intéresser

Description du métier Les tâches et les responsabilités Les tâches d’un chef de projet CRM (gestion de la relation client) incluent généralement la planification,

Kicklox vous accompagne​

Vous êtes à la recherche de compétences techniques pour un besoin urgent ?
Vous recherchez une agence ou un cabinet de conseil ?
© 2015 – 2022 Kicklox, tous droits réservés

Publiez votre offre sur Kicklox gratuitement et sollicitez 75 000 candidats

Vos informations de contact
Recevez une shortlist de candidats qualifiés
gratuitement et sans engagement 👇


kicklox logo
Qu'est-ce que Kicklox ?
Kicklox est une plateforme de mise en relation dédiée aux profils d'ingénieurs, IT, développeurs & industriels.

Kicklox fédère une communauté de + de 75 000 candidats qualifiés à l'écoute d'opportunités en CDI ou en freelance.
💶  Rémunération au succès uniquement.