Marine Pierrot Plenard
18 décembre 2018

Kicklox franchit le seuil des 30.000 ingénieurs et talents tech qualifiés sur sa plateforme

Avec ses 30.000 ingénieurs et talents tech qualifiés sur sa plateforme Kicklox pourrait remplir l’Aréna de Paris-La Défense, la célèbre salle de spectacle. L’annonce du franchissement de ce seuil symbolique est un cap important pour la startup qui lui permet de se placer parmi les acteurs les plus importants du secteur et de jouer dans […]

communique presse kicklox

Avec ses 30.000 ingénieurs et talents tech qualifiés sur sa plateforme Kicklox pourrait remplir l’Aréna de Paris-La Défense, la célèbre salle de spectacle. L’annonce du franchissement de ce seuil symbolique est un cap important pour la startup qui lui permet de se placer parmi les acteurs les plus importants du secteur et de jouer dans la cours des grands.

A titre de comparaison, Alten l’un des leaders du secteur, revendique sur son site internet 24.700 ingénieurs répartis dans une vingtaine de pays. Quasiment exclusivement basé en France, le réseau de Kicklox avec ses 30.000 ingénieurs permet d’offrir une couverture du territoire dense sur ses domaines d’intervention : la mécanique, l’électronique, et le logiciel.

Le cap des 10.000 ingénieurs ayant été franchi il y a tout juste un an, le rythme de croissance de cette communauté continue de s’accélérer. L’enjeu pour la startup est de disposer de la bonne ressource, au bon endroit, au bon moment, avec sa communauté pour mieux servir les besoins en innovation de ses clients.

« Notre ambition n’a pas changée, nous voulons devenir le leader du marché de l’ingénierie. Notre capacité à répondre aux besoins de nos clients dépend de notre panel de compétences, qui est directement lié à la croissance de notre communauté. Ce cap des 30.000 assoit notre position et nous permet aujourd’hui de développer nos collaborations avec des grands groupes » – Kevin Muller CEO et cofondateur de Kicklox.

Comme le souligne Kevin MULLER, ce nombre permet d’accéder aux grands groupes, en apportant des solutions sur chacun de leur besoin, et ainsi de développer la croissance de l’entreprise. Ainsi, des collaborations avec Safran, Airbus, Nokia, PSA… et bien d’autres, ont abouties au cours de cette année.

La startup entend également faire rimer quantité et qualité, en ayant pour but de vraiment connaitre les ingénieurs présents sur leur plateforme. Pour cela, Kicklox s’appuie sur la technologie et l’humain avec une équipe dédiée, pour qualifier l’ensemble de ses profils. La startup assure la fiabilité des profils proposés à ses clients, tant sur les compétences, les expériences, que sur leurs aspirations.

En s’appuyant sur les nouvelles formes de travail (l’essentiel de la communauté Kicklox est composée de freelances et d’indépendants), la startup veut replacer la motivation au centre de sa démarche. En effet, la première source de motivation chez les ingénieurs est l’intérêt qu’ils portent au projet sur lequel ils travaillent. En se positionnant comme une marketplace dédiée à l’ingénierie, Kicklox est le point de rencontre entre une offre et une demande, offrant ainsi le choix aux membres de sa communauté des projets sur lesquels ils interviennent. Ceux-ci trouvent alors un projet qui est source de motivation pour eux, sur lequel ils vont pleinement s’investir, ce qui aura pour impact direct de déployer chez le client des ressources tout à fait motivées et enclines à fournir un travail de qualité.